Category: Actualités


UN INSTRUMENT INGÉNIEUX… LE BAO-PAO…

Lors du dernier congrès de l’Unapei, nous avons pu découvrir un instrument beau et bizarre à la fois… Pas tout à fait comme les autres à vrai dire…
En effet, en s’approchant davantage, nous avons pu découvrir un drôle d’attirail composé de quatre arcs métalliques au bout desquels se trouve un rayon laser connecté à une sono et à tout un système informatique !

L’acronyme bao-pao qui signifie « Baguette Assistée par Ordinateur, Puce A l’Oreille » en dit long sur les enjeux de cet instrument, puisque celui-ci se voit adapté aux personnes handicapées.

Comment ça marche ?

Avec le bao-pao, chaque morceau peut être joué seul, en duo, en trio, en quartet, s’adaptant à tous les tempos, selon les niveaux de difficultés. Si tout morceau est préprogrammé dans l’ordinateur par un arrangeur en fonction des choix des éducateurs, son interprétation repose en effet sur la qualité et la vélocité du musicien. Ce concept d’assistance à l’interprétation fait le bonheur des handicapés, leur permettant ainsi de s’épanouir et de ressentir de nouvelles sensations… Ce concept est également pensé pour les personnes lourdement handicapées, puisque ce système prévoit un petit boîtier jaune baptisé la Grosse Touche Sensible, mais aussi La Touche Pneumatique Sensible pour ceux qui ne peuvent jouer qu’avec la bouche.

Baguettes, pédales, pupitres, boîtier, et bien d’autres processus adaptés permettent ainsi de jouer un son, une mélodie, à seul ou à plusieurs !
Enfin un instrument accessible à tous, intuitif, ludique et collectif !
Le tout dans une ambiance conviviale et chaleureuse !

Pour mieux comprendre, voici deux vidéos :)

1 – Le bao-pao… Pour tout comprendre !
2 – Mise en situation

Source : www.bao-pao.com

AXAPA AU CONGRÈS DE L’UNAPEI : PROXIMITÉ & INNOVATION !

LE TRADITIONNEL COCKTAIL AXAPA : UNE PROXIMITÉ RASSEMBLANT PLUS DE 100 CONGRESSISTES & LA MAIRIE DE NANCY…

Axapa_Unapei_Nancy-51

En marge du 57e congrès de l’UNAPEI, nous avons pu organiser pour la 4ème année consécutive notre traditionnel cocktail en plein cœur de la ville, place Stanislas, en présence de plus de 100 personnes…

Présidents, Directeurs Généraux, administrateurs, parents, personnes en situation de handicap et Madame Lisiane PERNEY, conseillère déléguée à la mairie de Nancy, nous ont fait le plaisir d’être présents pour partager un moment convivial, chaleureux et humain tout en échangeant sur leurs problématiques et leurs souhaits pour améliorer leur quotidien…

Ce cocktail était une belle occasion de rassembler l’ensemble des acteurs du secteur, professionnels mais aussi proches des personnes accueillies en tant qu’administrateur bien sûr mais aussi en tant que parent de personne en situation de handicap. Ces échanges apportent un sens différent à nos travaux, un sens plus en forme de finalité…

Vous le savez, Axapa défend avec ardeur sa proximité client.
Elle nous permet d’apprendre, de comprendre et de mieux appréhender vos besoins pour y répondre en y mettant les moyens technologiques et humains nécessaires. Et comme aime le dire notre Président Olivier RIALLAND « Elle gouverne ainsi notre innovation, source de réels progrès pour les utilisateurs de nos solutions ».

Le succès de ce cocktail et les sourires affichés nous ont fait chaud au cœur !
Nous tenions à vous remercier chaleureusement pour ce moment de partage et de joie que nous avons pu vivre avec vous.

Nous avons eu de la chance, le temps nous ayant accordé sa clémence, le soleil était au rendez-vous !

Je suis certaine que vous attendez avec impatience les photographies prises pour l’occasion…
En cliquant sur ce lien, vous pourrez ainsi retrouver l’ambiance du moment !

Etant une page privée, vous avez dû recevoir un mot de passe pour y accéder…
CLIQUEZ ICI

N’hésitez pas à partager celui-ci avec les personnes vous ayant accompagnées.

UNE INNOVATION RECONNUE, UN PLAISIR PARTAGÉ !

axapa-congres-unapei-2017-habitat

Durant le congrès nous avons pu accueillir sur notre stand, nos clients mais aussi de nombreux membres d’association en recherche de solution de gestion répondant à de réels besoins…
Ce congrès fut un véritable succès prouvant une fois de plus que les orientations que nous prenons, mettant en avant des solutions innovantes, fluides et hyper communicantes, collent au mieux aux préoccupations du secteur médico-social.

En effet, l’innovation doit être une réelle source de confort et de progrès pour les utilisateurs de nos solutions, ce à quoi nous travaillons quotidiennement !

Une approche compatible avec la forte croissance affichée par notre société comme l’explique très bien notre Président :
« La croissance que nous affichons depuis 5 ans montre que les 2 leviers que nous défendons et qui sont l’innovation et la proximité client sont les bons.
En effet, l’innovation doit être une réelle source de confort et de progrès pour les utilisateurs de nos solutions, cependant celle-ci n’a de sens qu’en étant gouvernée par une proximité client ciment de nos relations… ».

Cette année, notre équipe a pu comprendre que la participation vers une société inclusive, telle que définit par l’UNAPEI, pouvait se faire, également, au niveau des claviers et des souris…

Un Grand Merci à vous Toutes et Tous !
A toute l’équipe de l’UNAPEI.
A Vincent ZOBLER pour la séance photo.

AXAPA SOUTIENT L’APEI DE DOUAI…

Le jeudi 25 mai 2017 se déroulera à Douai « les Boucles de Gayant ».

Cette course regroupant professionnels, parents, personnes accueillies et collaborateurs est un réel challenge !

En effet, à travers cette démarche, l’Apei de Douai souhaite :

  • Valoriser l’image de l’Association par son ouverture territoriale à une manifestation Douaisienne
  • Fédérer les équipes, les résidents, les familles autour de valeurs communes
  • Communiquer sur le mouvement parental de l’association

Cette année, Axapa va relever le défi aux côtés de l’Apei !

A bientôt sur la ligne d’arrivée !

Pour en savoir plus sur l’évènement : Les Boucles de Gayant

TRAVAILLEURS HANDICAPÉS : LE DISPOSITIF D’EMPLOI ACCOMPAGNÉ EST DÉJÀ MODIFIÉ !

Un décret retouche les modalités de mise en œuvre du dispositif d’emploi accompagné des travailleurs handicapés entré en vigueur le 1er janvier 2017.

Le cahier des charges du récent dispositif – facultatif – d’emploi accompagné des travailleurs handicapés vient d’être modifié par un décret applicable à compter du 6 avril 2017. Ce texte précise par ailleurs la notion d’organisme susceptible d’être gestionnaire de cette mesure portée par la loi Travail.

Le gestionnaire du dispositif

Deux catégories de gestionnaires du dispositif restent distinguées par la réglementation.

La première – qui n’est pas modifiée – regroupe ces établissements ou services sociaux ou médico-sociaux (ESSMS) ayant conclu une convention de gestion avec au moins un Cap emploi, une mission locale ou Pôle emploi :

  • établissement ou service d’aide par le travail (Esat) ;
  • établissement ou service de réadaptation, de préorientation et de rééducation professionnelle (CPO, CRP) ;
  • établissement ou service prenant en charge des adultes handicapés (Mas, Fam, Samsah, SAVS…).

La seconde catégorie de gestionnaires, précisée par le décret du 3 avril 2017, est celle des « organismes » ayant conclu une convention de gestion :

  • d’une part, avec un des ESSMS précités susceptibles d’être eux-mêmes gestionnaires de l’emploi accompagné ;
  • d’autre part, avec au moins un Cap emploi, une mission locale ou avec Pôle emploi. Le décret précise, sans être exhaustif (« notamment »), ce qu’il faut comprendre par « organismes ».

Il s’agit des ESSMS « mentionnés aux 1° ou 2° de l’article L. 312-1 du code de l’action sociale et des familles », à savoir :

  • les établissements ou services prenant en charge habituellement, y compris au titre de la prévention, des mineurs et des majeurs de moins de 21 ans dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance (service d’action éducative à domicile, maison d’enfants à caractère social, foyer de l’enfance…) ;
  • les établissements ou services d’enseignement et d’éducation spéciale qui assurent, à titre principal, une éducation adaptée et un accompagnement social ou médico-social aux mineurs ou jeunes adultes handicapés ou présentant des difficultés d’adaptation (institut médico-éducatif, institut d’éducation motrice, institut thérapeutique éducatif et pédagogique, centre médico-psycho-pédagogique…).

Une définition plus stricte de l’accompagnement

L’accompagnement du travailleur handicapé devra à l’avenir comporter au moins les 4 modules suivants, un seul étant suffisant auparavant :

  • l’évaluation de la situation du travailleur handicapé, en tenant compte de son projet professionnel, de ses capacités et de ses besoins, ainsi que, le cas échéant, des besoins de l’employeur ;
  • la détermination du projet professionnel et l’aide à sa réalisation, en vue de l’insertion dans l’emploi en milieu ordinaire de travail dans les meilleurs délais ;
  • l’assistance du bénéficiaire dans sa recherche d’emploi en lien avec les entreprises susceptibles de le recruter ;
  • l’accompagnement dans l’emploi afin de sécuriser le parcours professionnel du travailleur handicapé en facilitant notamment l’accès à la formation et aux bilans de compétences, incluant si nécessaire une intermédiation entre la personne handicapée et son employeur, ainsi que des modalités d’adaptation ou d’aménagement de l’environnement de travail aux besoins de la personne handicapée, en lien notamment avec les acteurs de l’entreprise, notamment le médecin de travail.

Source : décret du 3 avril 2017 (n° 2017-473), JO du 5 avril.

Esat : Mise en situation en milieu professionnel : où trouver le modèle de convention ?

Le cadre juridique est désormais complet pour permettre – en théorie – le déploiement des mises en situation professionnelle en établissement ou service d’aide par le travail (Esat) dites « MISPE ».

En complément du décret paru à l’automne dernier, un arrêté du 28 mars 2017 fixe, dans son principe, le modèle de convention qui doit être conclue entre le bénéficiaire et l’Esat dans lequel il effectue la MISPE.

Reste qu’en pratique, le modèle cerfa à utiliser (n° 15612*01) n’était, au jour de la publication de cet arrêté, pas encore disponible sur le site www.service-public.fr ! Une alternative ? Se rendre dans une maison départementale des personnes handicapées (MDPH), institution censée disposer de ces imprimés.

Source : arrêté du 28 mars 2017, JO du 7 avril.

Le RER A accessible aux personnes déficientes intellectuelles…

Le RER A, à présent accessible aux personnes handicapées intellectuelles grâce à l’Unapei et à l’Urapei Ile-de-France !

Après le RER B et la ligne 10 du métro parisien, c’est au tour du RER A de jouer la carte de l’accessibilité.

Les agents de l’ensemble des stations de la ligne du RER A ont suivi une formation à l’accueil des personnes déficientes intellectuelles.
Ils sont donc dorénavant en mesure de prendre en charge de façon personnalisée les personnes en situation de handicap mental, mais également toute personne ayant des difficultés de compréhension ou d’orientation.

Une fois la totalité des agents du RER A formés, fin avril, ce sera au tour de ceux des lignes 11 et 14 du métro. Puis, d’ici trois ans, de l’ensemble des agents d’accueil du réseau RATP !

Pour en savoir plus…

Source : Unapei & RATP

AXAPA AU 57e CONGRÈS DE L’UNAPEI

Le 57e congrès de l’Unapei ayant comme thème cette année « L’habitat, une clé pour la citoyenneté » se déroulera du 2 au 3 juin à Nancy.

Au programme : interventions politiques, tables rondes, conférences et échanges organisés autour de l’habitat des personnes handicapées.

Sur place à Nancy, de nombreuses surprises, expositions et stands de partenaires vous attendent au cœur de la ville où se situe le Palais des congrès.

Les débats du samedi, porteront sur l’habitat des personnes handicapées, sujet central pour faire émerger une société inclusive et solidaire.
La journée débutera avec une conférence introductive « Penser autrement la société, investir dans la promesse d’une nouvelle génération de citoyens solidaires » et se poursuivra avec deux conférences-débats autour des thèmes « Etre acteur de son projet d’habitat » et « Activer les leviers pour un habitat dans une société inclusive et solidaire ».

Comme chaque année, Axapa – partenaire de l’Unapei – sera présent pour vous présenter à son tour sa « Solution Globale » répondant aux besoins de gestion quotidiens des associations.

Equipant aujourd’hui plus de 1500 établissements vous aurez l’occasion, durant ce congrès, d’échanger avec nos clients et notre équipe pour répondre à toutes vos questions. Nous vous donnons rendez-vous dès le vendredi 02 juin sur notre stand n°C3, le tout dans une ambiance conviviale !

A très bientôt.
Toute l’équipe d’AXAPA

FINANCEMENT DES MDPH : 68 MILLIONS D’EUROS VERSÉS EN 2017 PAR LA CNSA

Les trois principaux financeurs des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sont les conseils départementaux, l’État – principalement par la mise à disposition de personnel – et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Le montant de la subvention accordée par cette dernière pour 2017 vient d’être fixé, par arrêté, à 68 millions d’euros.

Le même texte dévoile les montants versés à chaque département. À charge pour eux de les répartir entre chaque MDPH de leur ressort, conformément aux avenants financiers annuels des conventions pluriannuelles d’objectifs et de moyens annexées aux conventions constitutives signées entre les MDPH et les membres du groupement d’intérêt public (GIP).

Des sommes très importantes seront versées pour certains départements tels que Paris, le Nord, la Gironde, les Hauts de Seine, la Seine-Saint-Denis qui vont percevoir chacun plus de 1,5 million d’euros. D’autres départements toucheront moins de 300 000 € tels que les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, Mayotte, la Meuse et le Cantal.

Source : arrêté du 10 mars 2017, JO du 17 mars.

ma s@nté 2.0 : JOURNÉE D’ÉTUDE ET DE SENSIBILISATION…

Mardi 14 mars s’est tenu à Lille une journée d’étude et de sensibilisation sur le thème de LA SANTE

Une journée qui a permis, d’écouter, de comprendre et d’échanger sur les réels enjeux de santé concernant les personnes en situation de handicap !

Nous avons pu y découvrir des témoignages, dont celui – très émouvant et spontané – de Corinne CLERMONT (représentante de Nous Aussi), mais aussi différentes actions et de nombreux supports adaptés à la compréhension de la personne, permettant ainsi une prévention de santé accessible.

Le but étant que tous ces supports puissent communiquer ensemble et être partagés dans le plus grand nombre d’associations comme l’évoquait très bien Corinne CLERMONT lors de son intervention. Il faut communiquer, partager les idées et les petites trouvailles entre les différentes structures pour arriver à ce but commun :
L’ACCES A LA PREVENTION & AUX BESOINS DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP.

Pour ce faire, voici quelques supports et actions qu’on nous a révélé et qui pourraient bien vous intéresser…

SANTE BD :

Vous y trouverez des fiches expliquant la santé.
Personnalisables en y choisissant les critères caractérisant le patient (âge, sexe et handicap), ces fiches comportent des illustrations accompagnées de mots simples.

Chaque fiche comporte 3 questions essentielles :

  • À quoi ça sert ?
  • Comment ça se passe ?
  • Et après ?

Ces fiches permettent ainsi d’expliquer les actes de soin, de les comprendre pour y aller ensuite plus sereinement !
Toutes ces fiches sont GRATUITES, par conséquent n’hésitez pas à les consulter, à les télécharger et à les imprimer pour votre utilisation quotidienne. Vous pouvez également télécharger l’application sur tablette et smartphone.
Pour plus d’explications sur la démarche, voici une vidéo explicative :)

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE (FALC) :

C’est un langage universel permettant l’accès à la compréhension des personnes avec un handicap mental.
Mais pas seulement ! Le bénéfice est manifeste pour le plus grand nombre…

5 grandes règles sont à respecter :

  • Utiliser des mots d’usage courant. Par exemple, mouchoir « à usage unique » est remplacé par « papier »
  • Faire des phrases courtes
  • Toujours associer un pictogramme au texte
  • Clarifier la mise en page et la rendre facile à suivre à travers des typographies simples, des lettres en minuscule, des contrastes de couleur…
    Il faut aller à l’essentiel

Les Papillons Blancs de Dunkerque ont fait l’expérience de ce langage pour favoriser le dépistage du cancer auprès de leurs résidents de plus de 50 ans.
L’expérience s’est avérée tellement favorable et concluante qu’une équipe composée de personnes handicapées – dont Freddy PHILIPPE (travailleur d’ESAT) – font de cette activité leur travail quotidien. Un travail de titan, demandant d’accomplir des recherches sur les sujets en question (ex-cancer du sein) pour pouvoir ensuite retranscrire le tout en langage simplifié…
Fournissant un travail extraordinaire en présence d’Emilie BEELE – monitrice atelier FALC – n’hésitez pas à leur demander leur savoir-faire !
contact : e.beele@papillonsblancs-dunkerque.fr

HANDIDENT :

Leur objectif est de COORDONNER POUR MIEUX SOIGNER.
Pour cela, HANDIDENT peut compter sur la mise en commun des énergies et des savoir-faire des chirurgiens-dentistes, des associations, des professionnels du secteur médico-social et des familles, mettant ainsi la personne au cœur du processus de soins.
Leur but commun étant de faire évoluer l’offre de soins et les comportements par des actions préventives mais aussi curatives.

Des ateliers éducationnels pour personnes en situations de handicap sont accessibles en étant signataire de la charte HANDIDENT, permettant ainsi la présence d’un chirurgien-dentiste dans l’établissement pour co-animer un atelier éducationnel destiné aux usagers et à leurs familles. Ce temps permet d’adapter les gestes d’hygiène buccodentaire aux difficultés de chaque personne.

Pour en savoir plus je vous invite à visiter leur site internet.

« MON PARCOURS DE SOINS » :

Voici un dépliant utile et ludique !
En effet, celui-ci permet de placer la personne en situation de handicap au cœur de sa santé en devenant actrice active !
Jean Pascal JOLY – Directeur du Pôle Habitat et Accueil de jour (Hénin-Carvin) – et d’autres membres de l’association ont réfléchis à un mode de communication simple et explicite destiné aux personnes atteintes de surdité ou ayant des difficultés à s’exprimer… C’est chose faite !

Cette plaquette mise à disposition dans les cabinets médicaux et pharmacies du Nord-Pas-de-Calais (demain en Picardie), permet à la personne en situation de handicap de faire en amont un constat de son mal. En présence de pictogrammes représentant les parties du corps et de graduation colorée pour quantifier la douleur, le patient peut ainsi s’exprimer et se faire comprendre bien plus aisément !

À vous de TELECHARGER GRATUITEMENT le FORMULAIRE et son MODE D’EMPLOI pour diffuser et communiquer plus simplement !

« FAIRE DU LIEN AVEC L’HOPITAL :

Voici une belle expérience accomplie par Marie MEURISSE – Responsable qualité à l’Afapei du Calaisis – et Blandine HENARD – Cadre de santé au CH de Calais.

L’expérience consistait à familiariser les personnes en situation de handicap au milieu hospitalier.
Pas facile pouvons-nous penser. Et pourtant…
Cette expérience s’est vue positive et bénéfique ! C’est par le biais de mises en situation, d’explications simples, de bonne humeur et de sourires que la peur et l’angoisse se sont vues amoindris !

Dédramatiser un endroit qui fait peur au commun des mortels… Voici une belle idée préventive accompagnée qui plus est de réussite !
BRAVO !

À vous maintenant de tenter l’expérience !

Nous vous souhaitons une agréable journée !
Tout l’équipe d’AXAPA

MÉLANIE SÉGARD : UNE MISS MÉTÉO AU TOP !

Hier soir nous avons pu voir une présentatrice d’exception sur France 2 !

En effet, quand bien même les prévisions pluvieuses ou non, un joli rayon de soleil était présent sur le plateau !
Ce joli rayon, nommé Mélanie Ségard, est une jeune femme trisomique âgée de 21 ans, pleine de rêves, d’ambition et de courage…

Souhaitant présenter la météo sur une grande chaîne et mettre en lumière – par la même occasion – le handicap intellectuel, Mélanie a réalisé – avec le soutien de l’Unapei – une campagne largement partagée sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MelaniePeutLeFaire.

Soutenue avec plus de 233 000 personnes, Mélanie a pu réaliser son rêve et devenir, le mardi 14 mars, Miss météo sur France 2 !

Voici un beau pari et une belle réussite qu’ AXAPA félicite !
Bravo à Mélanie et à toutes les personnes qui l’ont soutenues et aidées dans la réalisation de son rêve !

Cette action prouve que nous sommes tous pour une société Solidaire et Inclusive ! BRAVO !

Pour tous ceux qui n’ont pu voir la météo hier :)

Bonne journée à toutes et à tous.
L’équipe AXAPA